Marcus Malte fait sa rentrée au Carré des mots - 01/09/2022

Aller sur la liste des Actualités

Le cœur du nouveau roman de Marcus Malte bat au rythme des manipulations et des mensonges qui se succèdent d’un bout à l’autre d’un récit aussi passionnant que palpitant.

Avant même de se plonger dans « Qui se souviendra de Phily-Jo ? » le lecteur est ébranlé dans ses certitudes par certains indices pour le moins étonnants. Jugez plutôt : la page de garde annonce « Roman traduit de l’anglais (États-Unis) par Edmond Dayms ». Pour qui connait l’auteur de « Garden of love », « Fannie et Freddy » ou encore « Le garçon », cette information semble pour le moins douteuse… Le titre à la forme interrogative ne nous éclaire pas davantage. Du côté de la 4ème de couverture, il ne faut pas compter sur l’éditeur fétiche de Malte, Zulma, pour nous mettre sur la (bonne) voie. En effet, on peut y lire que l’auteur signe là son « grand roman américain »… Diantre ! Qui croire ?

Pour nous faire notre propre idée on se précipite dans la lecture, curieux et excités d’en savoir un peu plus sur cet énigmatique roman.

Dès les premières pages nous sommes happés par le tourbillon des évènements qui s’enchaînent. L’écriture fluide nous embarque sans que l’on ait le temps de reprendre notre souffle. Pas de répit non plus à chercher du côté des fins de chapitre qui souvent nous cueillent. Irrésistibles cliffhangers !

Marcus Malte signe une mécanique romanesque imparable qui prouve une fois encore sa parfaite maîtrise du suspens. Le tout sous-tendu par des propos documentés... Entre humour grinçant et saines révoltes anticapitalistes, l’auteur interroge aussi la place du récit dans nos existences. Est-ce que raconter la vie des êtres et des objets leur confère une matérialité, une légitimité ? Tout n’est-il que fiction ? Le statut de l’émetteur de ce récit (témoin oculaire, acteur, enquêteur) est sans cesse remis en cause au fil du roman. Le lecteur lui-même ne sait plus que croire, ne sait plus qui manipule qui. Nous sommes à notre tour pris dans le vertige des personnages qui s’interrogent sur la réalité de leur propre personne. La contagion nous gagne, le pari de Marcus Malte brillamment réussit !

« Qui se souviendra de Phily-Jo ? », tous les lecteurs conquis par ce roman magistral !!

Lié à l'actualité

QUI SE SOUVIENDRA DE PHILY-JO ?

ean : 9791038701038

Auteur : MALTE MARCUS

Éditeur : ZULMA

   À paraitre le {releasedAt}

Voir la fiche complète