Archive:


Les Voyages de Cosme K

Philippe Gerin

Éditions Gaïa

20 €

Voici le genre de roman que l’on guette sur les tables des librairies. Quand on le tient c’est un bonheur absolu tant la prise est rare et on le sait dès les premières lignes…

Cosme K, énigmatique nom du personnage principal, nous embarque dans ses voyages non moins secrets. Fuite éperdue ou quête de rachat ? On se laisse porter par l’écriture poétique et lumineuse de Philippe Gerin, par la beauté des paysages et le souffle des émotions. Les sentiments qui animent les protagonistes atteignent le lecteur en une succession de répliques telluriques.

Une excellente lecture jusqu’au point final.

Cent millions d’années et un jour

Jean-Baptiste Andrea

Éditions de L’Iconoclaste

18 €

Les fantômes du jeune Stan viennent hanter les rêves de reconnaissance du paléontologue en quête de gloire qu’il est devenu.

Perdus sur un glacier, lui et ses compagnons entament une course contre l’arrivée de l’hiver à la recherche d’un squelette de dinosaure. Stan, malgré les folies qui le hantent, parviendra-t-il à faire la paix avec lui-même ?

Écrit sur un rythme haletant, la lecture du nouveau roman de Jean-Baptiste Andrea nous tient en haleine d’un bout à l’autre. Tels les spectateurs de la caverne de Platon, le lecteur assiste, médusé, au film de son enfance perdue.

Une belle réussite !

Dans l’ombre du brasier

Hervé Le Corre

Éditions Rivages/Noir

22.50 €

« La « semaine sanglante » de la Commune de Paris voit culminer la sauvagerie des affrontements entre Communards et Versaillais. Au millieu des obus et du chaos, alors que tout l’Ouest parisien est un champ de ruines, un photographe fasciné par la souffrance des jeunes femmes prend des photos « suggestives » afin de les vendre à une clientèle particulière. La fille d »un couple disparait un jour de marché. Une course contre la montre s’engage pour la retrouver. »

Chaos, lutte des classes, injustices sociales, noirceur humaine sont les rouages de ce terrifiant roman parfaitement mené par l’un des maitres actuel du roman noir.

Ça raconte Sarah

Pauline Delabroy-Allard

Éditions de minuit

15 €

« Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. »

Le cœur de celle qui raconte sa passion pour Sarah bascule dans un abîme. Un transport amoureux vertigineux, beau et vivifiant, mais aussi cruel et sans retour…

Superbe !!

De l’Angleterre et des Anglais

Graham Swift

Éditions Gallimard

21 €

 

« Des instantanés qui distillent l’essence d’une vie. Des moments pris sur le vif que l’on déroule comme une pellicule. Des héros ordinaires ; ce qui les lie, ce qui les sépare. »

L’auteur britanique du très beau « Le dimanche des mères » nous propose un portrait de l’Angleterre à travers des nouvelles parfaitement ciselées.

A lire !

Terres promises

Milena Agus

Éditions Liana Levi

15 €

Un bonheur de lecture depuis l’île sarde de la romancière. Partir-revenir, c’est le lot des insulaires, la tête toujours pleine de rêves d’ailleurs. Mais pas la peine d’habiter une île pour être réceptif à ce très beau roman car nous sommes tous en quête d’une terre promise.

Avec son style en apparence simple, Milena Agus parvient à remuer en nous des interrogations existentielles sans en avoir l’air. C’est toute la force de son écriture.

Qu’est-ce que vous voulez ?

Roman Sentchine

Éditions Noir sur blanc

20 €

La Russie de Poutine vue par une ado lors de l’élection présidentielle de 2012. Depuis, rien n’à changé ! En faisant parler une jeune moscovite, le romancier, opposant déclaré au maître du Kremlin, donne à sa critique un ton décalé. Édifiant !

4321

Paul Auster

Éditions Actes Sud

28 €

Pour son grand retour, Paul Auster nous propose un roman aussi épais que remarquable. Quatre variations biographiques écrites d’une main de maître. L’auteur new-yorkais est à son sommet pour notre plus grand régal.

Le jeune Ferguson est le petit-fils d’un migrant arrivé à New-York au début du 20ème siècle. Les bifurcations que prend l’existence ne tiennent parfois qu’à un nom mal orthographié… Paul Auster explore quatre vies possibles du jeune Archie Ferguson chahuté par la tourmente de l’adolescence et traversant la décénie charnière des années 60 aux Etats-Unis. Le dispositif narratif est redoutable…

Une lecture incontournable !!

Les fantômes du vieux pays

Nathan Hill

Éditions Gallimard

25 €

Un premier roman réussit et donc prometteur pour la suite. Nathan Hill parvient à donner de l’amplitude à son histoire sans nous perdre dans les époques ni entre les personnages. Bien au contraire, les grandes utopies de la deuxième moitié du XXème siècle éclairent d’un tout autre jour le destin a priori ordinaire des protagonistes de ce récit ambitieux. Samuel détricote la vie de sa mère Faye qu’il n’a plus revu depuis ce petit matin où elle lui a dit au revoir avant de disparaître de son existence sans explication. Il la retrouve trente ans plus tard aux prises avec un procureur avide de vengeance.

Nathan Hill excelle dans les descriptions des états d’âme, dans l’humour et la justesse de son regard sur les évènements qui ont secoué l’Amérique de ces cinquante dernières années.

Remarquable et passionnant !!

La fonte des glaces

Joël Baqué

Éditions P.O.L.

17 €

 

Un iceberg dans la Rade de Toulon ?! Si si ! On suit avec grand plaisir le héros débordant d’imagination qui va retrouver un sens à sa vie grâce à une rencontre incongrue… Une fable hilarante qui égratigne au passage l’écologie spectacle.

Excellent moment de lecture !

Next page →