Archive:


Les fantômes de Manhattan

R.J. Ellory

Edition Sonatine

22 €

Annie O’Neill a 31 ans et tient une petite librairie à Manhattan, Elle se plaint d’une vie terne, hantée par l’absence de son père mort quand elle avait 7 ans. Un jour, un homme pousse la porte de sa librairie et lui propose d’étonnantes lectures qu’il lui apportera chaque lundi… Il semble si bienveillant qu’elle accepte de lire ce feuilleton qui retrace la saga d’une famille. Sa vie semble s’ouvrir vers un avenir meilleur, mais les apparences sont souvent trompeuses.

Roman complexe et captivant qui mérite d’être lu jusqu’au bout malgré des passages terribles…

Nid de vipères

Andrea Camilleri

Fleuve Editions

19.90 €

Un thème difficile à traiter : l’inceste assumé ! Le commissaire Montalbano assure comme d’habitude. Etonnant contraste qu’Andrea Camilleri arrive à mettre en scène : la drôlerie habituelle du contexte et le sérieux du thème traité. On apprécie !

La fille dans les bois

Patricia MacDonald

Édition Albin Michel

19.90 €

Blair revient dans la maison où elle a vécu une enfance malheureuse, orpheline elle y a été recueillie ainsi que sa sœur par un vieil oncle acariâtre. Elle a réussi sa vie professionnelle mais n’a jamais oublié que sa meilleure amie, Molly, a été assassinée… Tout cela, c’est du passé, cela fait 15 ans  pense-t-elle, mais Céleste, sa sœur, atteinte d’un cancer, lui avoue au seuil de la mort que l’homme emprisonné pour ce meurtre est innocent. La police ne veut rien entendre, la famille non plus mais Blair enquête…

Une histoire poignante et terrible !

Je te protégerai

Peter May

Edition Le Rouergue

23 €

Niamh Macfarlane et son mari Ruairidh en séjour à Paris : il est distant, elle doute de lui, l’espionne, elle veut savoir, elle court après la voiture qui emporte son mari et une femme, Irina, sa maîtresse ? Elle veut savoir ! Soudain, sous ses yeux la voiture explose… et Peter May nous embarque, nous ne nous étonnons pas de nous retrouver, une fois de plus, dans l’archipel des Hébrides… Et pourtant, cette explosion à Paris sur la place de la République est si proche de nos préoccupations actuelles. Jusqu’à la dernière page le roman nous surprend, Peter May a l’art de se renouveler !

La faille en toute chose

Louise Penny

Éditeur Actes Sud

23.50 €

Qui était cette femme qui, après avoir fait un court séjour  à Three Pines, a disparu sans laisser de traces, un personnage autrefois célèbre ? Qu’est-ce qui se trame contre l’inspecteur-chef Armand Gamache dans la section des homicides? Trahi par les siens et même par son fidèle lieutenant Jean-Guy Beauvoir, comment va-t-il survivre : l’une des meilleures enquêtes de Louise Penny !

Le journal de ma disparition

Auteure : Camilla Grebe

Edition : Calmann-Lévy

Prix : 21.90 €

Malin, une jeune policière, participe à la reprise d’une enquête non élucidée : une fillette, enterrée dans la forêt de sa ville natale, Ormberg, un bourg suédois très isolé. C’est elle d’ailleurs, qui a découvert, 8 ans auparavant, le corps qui n’a pu être identifié. La célèbre profileuse Hanne et l’inspecteur Peter Lindgren son compagnon qui participent à cette enquête disparaissent dans la forêt. Jake, un adolescent du village retrouve le journal d’Hanne, la lecture qu’il en fait ponctue l’histoire. On y apprend qu’Hanne, atteinte d’une grave maladie de la mémoire y notait tout. Maline, malgré elle, se retrouve au cœur de l’enquête, tous les protagonistes sont ses amis et sa famille, ces gens insoupçonnables qu’elle a fréquentés pendant son enfance et son adolescence. Atmosphère sombre à souhait, suspense jusqu’à la dernière ligne : un polar très réussi !

Tout autre nom

Auteur : Craig Johnson

Edition : Galmeister

Prix : 21.50 €

Le shérif Walt Longmire et son ancien patron, Lucian Connally, enquêtent sur le suicide d’un collègue, l’inspecteur Gerald Holman qui essayait d’élucider le mystère de la disparition de jeunes femmes. Une enquête contre la montre car sa fille va accoucher et tient absolument à la présence de son père ! Après un début brillant, l’auteur s’essouffle un peu mais le lecteur, lui se laisse prendre aux aventures toujours haletantes de ses personnages atypiques !

 

Le dompteur de lions

Auteur : Camilla Läckberg

Edition : Actes Sud

Prix : 23 €

 

Une jeune fille, disparue depuis quatre mois, réapparaît sur une route enneigée, aussitôt renversée par une voiture, elle ne survivra pas et ne pourra donner d’information sur le ravisseur en série qui enlève et mutile des jeunes filles dans la région. Patrik Hedström enquête et, comme d’habitude, sa femme écrivain, Erica Falck, toujours débordée par ses jumeaux, se mêle de l’enquête et se met en danger ! La construction du livre est semblable aux autres romans de Camilla Läckberg, les personnages, toujours pris dans un quotidien complexe, mais l’auteur excelle dans ce registre, ses personnages sont attachants, proches de nous et ce roman-là est particulièrement bien ficelé et réussi ! Nous n’allons pas bouder notre plaisir !

Zack

Auteurs : Mons Kallentoft & Markus Lutteman

Edition : Série noire Gallimard

Prix : 20 €

 

Voici, orchestré par un tandem suédois coutumier du genre, le premier volet d’une série à suspens ; un premier opus qui tape d’emblée très fort. Excellemment construit dans la veine du polar nordique : critique sociale, actualité politique et recettes du thriller américain. Zack, le héros qui donne son nom au roman, est un jeune homme attachant qui va devoir soulever des montagnes pour trouver la paix intérieure (la métaphore herculéenne n’est pas anodine…). Car c’est pour tenter de retrouver l’assassin de sa mère (policière exécutée pendant une mission) que Zack est entré à son tour dans la police. Le récit débute lorsqu’il intègre une unité d’élite de Stockholm. La jeune recrue excelle dans la résolution d’affaires ultra complexes. Mais il doit composer avec ses excès irrépressibles qui ne calment en rien sa colère profonde : Virées nocturnes dans des lieux interlopes et addiction à l’héroïne.

La réussite de ce polar très sombre réside aussi dans la galerie de personnages qui entoure le héros : Son binôme féminin d’origine kurde, son ami d’enfance, resté du mauvais côté de la barrière mais toujours fidèle ; le vieil inspecteur aveugle, redoutable dans les interrogatoires… Un rythme frénétique et une tension extrême constituent les éléments de base d’un mode de narration bien dans notre époque. Une réussite totale !

Tokyo vice

Auteur : Jake Adelstein

Editions : Marchialy

Prix : 21 €

 

Jeune journaliste américain  en poste à Tokyo au début des années 90, Jake Adelstein ne sait pas encore dans quel guêpier il va s’enfoncer en débutant un reportage sur les Yakuzas. Une chose est sûre, le lecteur peut le remercier. Il a entre les mains un livre époustouflant, à mi-chemin entre le polar mafieux et l’enquête journalistique.

Les dix années qu’il passe au contact de ce milieu pour le moins interlope et sans pitié ne vont pas l’épargner. Au fil des mois il crée des liens privilégiés avec certains pontes de la mafia japonaise, rend malgré lui de menus services aux uns contre quelques tuyaux aux autres… Résultat, le trop tendre ricain est rapidement dépassé par les évènements. Car sa posture de neutralité ne tient pas longtemps à force de manœuvrer sur la frontière du crime. Cette dimension initiatique donne au roman un intérêt supplémentaire. Jake Adelstein possède aussi un atout non négligeable, l’humour. Le récit souvent anxiogène s’en trouve alléger. « Accessoirement »,  il sauve son auteur plus d’une fois !

L’enquête principale s’attache à dérouler un écheveau apparemment inextricable : Une série de  disparitions de prostituées étrangères qui ne semble pas passionner la police tokyoïte. Adelstein creuse son sillon en solo. Se faisant, il nous révèle les arcannes opaques du système qui régit le monde des yakuzas. Jusqu’au jour où il démasque l’un d’eux…

Sur un rythme calqué sur le tempo d’un thriller haletant et un style direct rendent ce roman autobiographique passionnant de bout en bout.

Next page →