Archive:


A comme aujourd’hui

Prix : 17 €

Edition : Les Grandes Personnes

A, le héros très particulier de ce roman, a une vie plutôt spéciale : chaque jour il se réveille dans un corps différent : celui d’un garçon ou d’une fille de son âge, 16 ans, et cela depuis sa naissance ! Il s’est résigné à ce nomadisme corporel jusqu’au jour où il se réveille dans la peau de Justin et tombe amoureux de sa petite amie Rhiannon. A partir de ce moment, il va essayer, sous ses diverses apparences, de revoir chaque jour la jeune fille, et même de lui confier son secret pour essayer de poursuivre leur relation.

Cela permet à l’auteur de visiter chaque jour une famille, une personnalité, une sexualité différentes… un seul regret : même si l’auteur nous donne quelques pistes, il laisse le lecteur un peu perplexe à la fin. Prenez plaisir à lire ce roman très original sans attendre une explication qui ne viendra pas

Il était une fois… Contes en haïku

Prix : 11 €

Edition : Thierry Magnier

Vingt contes évoqués et condensés en haïkus (poèmes japonais de trois vers). Rafraîchissant, drôle, une initiation à la poésie et aux contes qui peut donner des idées de jeux de devinette avec petits et grands !

Les enfants de Babel

Prix : 16 €

Edition : L’école des loisirs

Dans une cité proche de Séville en Espagne, vivent dans la même tour, Berta, qui a perdu son carnet où elle avait écrit le début d’un roman et Marcos, qui a des prémonitions, très amoureux d’elle il se sert de son don pour l’aider à retrouver le précieux carnet. Dans la tour vivent aussi Rachid et Stéphano qui sont sur la mauvaise pente, Angel, le prof de philo qui, installé ici à la mort de sa femme, aimerait bien être tranquille mais décide un peu malgré lui d’aider l’un de ses élèves qui a disparu, le jeune guinéen, Nor, un vieil homme passionné de littérature et plein d’autres gens de toutes origines…

Un très beau roman tendre, actuel et philosophique sur la cohabitation entre gens de nationalités différentes, sur l’immigration clandestine, l’indifférence ou l’implication dans une société en pleine mutation…

Pauline ou la vraie vie

Prix : 19,50€

Edition : L’école des loisirs

Pauline, une jeune hollandaise, poète à ses heures, traverse une mauvaise passe : son instituteur est amoureux de sa mère, imaginez que vous croisiez votre instituteur en pyjama au petit déjeuner… et s’il n’y avait que ça : son père tombe de plus en plus bas, elle décide de passer ses vacances au centre de désintoxication avec lui pour l’encourager à reprendre sa vie en main… heureusement il y a ses grands-parents, leur ferme et une vache, rien qu’à elle !!!

Quatre tomes en un seul volume de l’histoire de Pauline, drôle, parfois triste… et passionnante !

Qui va loin revient près

Editions : Thierry Magnier

Prix : 9€

Kimia est congolaise. Son père, malade, croyant sa mort proche, décide de faire passer sa fille clandestinement en France. Kimia, à 9 ans, est vendue comme esclave ménagère à un couple de bourgeois parisien. A l’adolescence, elle prend conscience de sa situation et essaie de s’échapper… malheureusement cela se passera mal… A partir d’un fait divers, une histoire passionnante mais bien triste !

La véritable histoire d’Harrison Travis, hors-la-loi, racontée par lui-même

Editions : Thierry Magnier

Prix : 9,80€

Inspiré d’un fait divers, c’est l’histoire d’un jeune garçon dont la mère alcoolique ne s’occupe pas. Livré à lui-même il fait pas mal de bêtises et comme  depuis l’enfance, il a une passion pour les avions il décide de réaliser son rêve et en vole un !!! malgré un problème d’atterrissage, il se sort bien de l’aventure. La police est à ses trousses mais cela ne l’empêchera pas de renouveler son exploit…

Une bonne histoire !

La drôle de vie de Bobow Bradley

Edition : Sarbacane

Prix : 15,50€

Prix Pépite du Roman adolescent européen 2012 au salon de Montreuil.

Un roman traduit de l’américain écrit par un homme ?  C’est ce que l’on imagine dès les premières pages de ce livre… mais pas du tout, Axl Cendres est une jeune parisienne de 26 ans qui nous amène aux USA dans une ville paumée de l’Illinois… et elle y va fort. Cela commence par la naissance de Bibow au premier étage du bar de son grand-père qui est borgne à cause du débarquement en Normandie, alors que son père, lui,  a perdu une jambe en Corée. Pas étonnant si dans cette famille où c’est une honte de se servir de sa tête, Bibow se retrouve à la guerre du Vietnam. Mais il a une drôle de façon de faire la guerre si bien qu’il attire l’attention de la CIA… Et le voilà tueur, puis infiltré dans une communauté Hippie pacifiste partant au festival de Woodstock… Une critique acerbe de la société américaine et un style à l’emporte pièce ! La première phrase du roman pour vous donner une idée  « Ma putain de vie, je l’ai racontée mille et une nuits, dans c’pub pourri, torché comme pas permis, à plein de vieux poivrots qu’en avait rien à battre. » Passionnant ! Pour ados….

← Previous page