Zack

Auteurs : Mons Kallentoft & Markus Lutteman

Edition : Série noire Gallimard

Prix : 20 €

 

Voici, orchestré par un tandem suédois coutumier du genre, le premier volet d’une série à suspens ; un premier opus qui tape d’emblée très fort. Excellemment construit dans la veine du polar nordique : critique sociale, actualité politique et recettes du thriller américain. Zack, le héros qui donne son nom au roman, est un jeune homme attachant qui va devoir soulever des montagnes pour trouver la paix intérieure (la métaphore herculéenne n’est pas anodine…). Car c’est pour tenter de retrouver l’assassin de sa mère (policière exécutée pendant une mission) que Zack est entré à son tour dans la police. Le récit débute lorsqu’il intègre une unité d’élite de Stockholm. La jeune recrue excelle dans la résolution d’affaires ultra complexes. Mais il doit composer avec ses excès irrépressibles qui ne calment en rien sa colère profonde : Virées nocturnes dans des lieux interlopes et addiction à l’héroïne.

La réussite de ce polar très sombre réside aussi dans la galerie de personnages qui entoure le héros : Son binôme féminin d’origine kurde, son ami d’enfance, resté du mauvais côté de la barrière mais toujours fidèle ; le vieil inspecteur aveugle, redoutable dans les interrogatoires… Un rythme frénétique et une tension extrême constituent les éléments de base d’un mode de narration bien dans notre époque. Une réussite totale !


Genre: policier