Une putain de catastrophe

Auteur : David Carkeet

Prix : 20.90 €

Edition : Monsieur Toussaint Louverture

 

Les éditions Monsieur Toussaint Louverture ont eu l’excellente idée de traduire l’année dernière le premier roman de David Carkeet « Le linguiste était presque parfais ». Du coup, 20 000 lecteurs français on connu le bonheur de rire des frasques de son héros Jeremy Cook.

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’avoir lu ce premier opus pour se ruer sur la livraison 2014. On retrouve Jeremy Cook, linguiste de formation, fraîchement recruté par une agence matrimoniale spécialisée dans le conseil conjugal. Lui, l’éternel célibataire pas trop à l’aise dans ses baskets, débarque chez les Wilson, une famille middle class au bord de l’implosion. « Une putain de catastrophe » assume pleinement son titre. La satire de Carkeet fait mouche quand elle s’attaque (toujours avec humour et drôlerie) à la cohorte des spécialistes et thérapeutes en tout genre.

Dans la droite ligne des romans humoristiques anglo-saxons, le lecteur saute de répliques gaguesques en situations désopilantes. Au final, la lecture de ce roman épatant n’est pas une catastrophe pour tout le monde !


Genre: littérature