Tout peut changer


Auteur : Naomi Klein

Edition : Actes Sud

Prix : 24.80 €

 

Il faut absolument lire le nouveau livre de Naomi Klein !

Parce que depuis « No logo » et « La stratégie du choc », la journaliste essayiste n’a rien abandonnée de son engagement contre le capitalisme mondialisé. Parce qu’il est plus qu’urgent d’entendre sa voix. Parce que, comme le tonne le titre de son nouvel opus « Tout peut changer »… Parce qu’enfin, se tiendra à Paris en décembre 2015 la conférence de l’ONU sur le changement climatique.

Naomi Klein pose d’emblée un diagnostic sans appel et lucide. Depuis vingt ans les émissions de gaz à effet de serre augmentent  par un renoncement cynique  des pays pollueurs à réduire leurs émissions. Mais il n’y a pas de fatalité nous explique-t-elle. Non, le marché financier ne nous sauvera pas ; oui, nous pouvons nous passer des énergies fossiles ; oui, une transition vers une société juste et durable est engagée. Mieux, elle a des chances d’aboutir, pour peu que l’on inverse le rapport de force entre l’humain et le pouvoir des multinationales.

Après avoir démonter les mythes qui paralysent le débat sur le climat, l’auteure, avec toute la rigueur qui caractérise son travail, accrédite la possible et radicale transformation de nos sociétés à travers les mobilisations sociales pour la justice climatique.

Au passage, nous ne ferons pas l’économie d’une redéfinition du fonctionnement de nos institutions. Car jamais aucune taxe ne compensera les dégâts climatiques déjà engendrés. C’est la raison pour laquelle,  nous dit N. Klein, il est urgent de changer le monde plutôt que de continuer à le détruire. Tous les lecteurs de son remarquable essai estiment qu’elle a indéniablement raison.


Genre: essai