Maiko : journal d’une apprentie geisha

Auteur :Koyoshi de Kyoto

Édition : Philippe Picquier traduction Chika Odaka-Pochard

Prix : 16.50 €

Nous ne savons pas vraiment ce qu’est une geisha et même s’il y en a encore au Japon, la profession a beaucoup évolué ! En effet dans notre esprit le terme de Geisha prête à confusion : sont-elles des courtisanes ? Non, même si par le passé la nuance n’a pas toujours été très claire, ce sont des artistes très respectées qui excellent dans l’art de la danse, de la musique et d’autres arts raffinés… pour distraire les très riches japonais.

Ce livre, à la première personne, explique comment une jeune fille d’aujourd’hui, Koyoshi, une jeune Maïko (nom donné aux apprenties geisha), a choisi d’exercer ce métier très ancien et si difficile car tout est dans la nuance et demande un lourd apprentissage et un investissement de chaque instant. Tout est minutieusement codé pour obtenir de ces jeunes filles une « sophistication naturelle », deux termes qui nous semblent opposés et qui en fait démontrent à quel point c’est complexe !

Le livre se lit très facilement, nous avons l’impression que Koyoshi est à nos côtés et nous raconte sa vie ! Les photos sont magnifiques et donnent envie d’aller faire un tour dans le vieux quartier de Gion à Kyoto pour la rencontrer !

Merci aux Editions Picquier de l’avoir édité : c’est aussi cela le Japon : on est loin des Mangas…


Genre: littérature