L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage

Auteur : Haruki Murakami

Edition : Belfond

Tsukuru Tazaki, 36 ans,  raconte à Sara dont il est très amoureux le drame de sa vie : à Nagoya, ils étaient une bande d’amis très soudés depuis le lycée, deux filles, et trois garçons dont, lui, Tsukuru le seul dont le prénom japonais n’énonce pas une couleur… Un jour Tsukuru rentre de Tokyo ou il fait des études d’ingénierie ferroviaire, sa passion, ses amis lui annoncent sans explication qu’ils ne veulent plus jamais le voir, désespéré, au bord du suicide, il ne cherche toutefois pas à savoir pourquoi. Sara pense qu’après dix sept années à remâcher cette douleur, il doit apprendre enfin le sens de cette histoire, elle le pousse à retrouver ses amis pour savoir enfin ce qu’il s’est passé, c’est à cette condition qu’elle acceptera de faire sa vie avec lui…

Comme d’habitude nous sommes pris par le charme des histoires de Murakami, ses personnages qui vont, viennent et disparaissent… Nous prenons le risque de la frustration : les questions apporteront-elles des réponses ou pas… Tsukuru est-il aussi incolore qu’il le pense…


Genre: littérature