Des hommes sans femmes

Haruki Murakami

Ed Belfond

21 €

 

Ouvrir un livre de Haruki Murakami est toujours la promesse d’une lecture envoûtante. Qu’il s’agisse du roman fleuve « 1Q84 » ou du plus court « Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil », la magie opère. Cette fois-ci Murakami nous ravit avec un recueil de nouvelles. L’auteur dit apprécier l’écriture d’un tel genre littéraire car il s’agit pour lui d’un excellent moment de détente. Un peu comme un footing de « décrassage » après un marathon dont il est adepte. « Des hommes sans femmes » rassemble sept histoires courtes ; sept variations sur la solitude masculine après le départ plus ou moins soudain d’une femme. Au-delà des références littéraires (Hemingway, Kafka) et musicales (les Beatles, le Jazz) l’auteur explore, à sa manière bien reconnaissable, la banalité du quotidien qui verse dans une atmosphère étrange. L’errance (à pied, en voiture), la mélancolie, la solitude sont autant de thèmes abordés avec brio par le maître des émotions. Murakami parvient en quelques mots à nous faire approcher au plus près du gouffre au fond duquel sont précipités ses personnages. La magie littéraire de cet immense écrivain réside dans la description de cet équilibre précaire dans lequel il met ses lecteurs.


Genre: littérature