American pandemonium

Benjamin Hoffmann

Ed Gallimard, « L’arpenteur »

23.50 €

 

American Pandemonium est le quatrième roman de Benjamin Hoffmann. En fait, le quatrième et demi… Car la gestation de ce nouveau livre s’est faite en deux étapes. Une première version intitulée « American landing » fut achevée en… 2013. Insatisfait après la lecture des épreuves, Hoffmann renonce à sa publication. Deux ans et demi plus tard, le titre à changer, quelques mots ont été retouchés, un chapitre remanié. Apparemment rien d’impressionnant. Pourtant un glissement s’est opéré entre les deux « romans » : celui que nous avons entre les mains aujourd’hui lorgne nettement vers le récit mythique et fantastique, dans la veine apocalyptique d’un « Sur la route » de Cormac Mc Carty.

Les deux personnages, Marc et Colin, prennent la route suite au déclenchement d’un troisième conflit mondial qui n’épargne pas leur pays, les Etats-Unis. En fuite à travers une Amérique dévastée, les deux protagonistes vont rebondir de charybde en Scylla dans un véritable enfer. Bien sûr, le grand intérêt de ce roman va au-delà de l’apparente trame digne d’une (bonne) série tv ou d’un (bon) jeu vidéo. L’essentiel se trouve dans le grand mensonge qui sous-tend tous les intervenants, médias, politiciens, jusqu’au récit qu’on est en train de lire et qui se dérobe sous nos yeux…

L’auteur nous mène au bord du chaos, et s’est en toute confiance qu’on fait le grand sot !


Genre: littérature